Partir en week-end avec bébé demande une certaine logistique, on ne peut plus partir aussi rapidement et simplement qu’avant mais avec de l’organisation et du calme, on y arrive ! Aujourd’hui je vous raconte comment s’est déroulé notre week-end à Paris avec bébé. Nous sommes partis le 25/26 février à l’occasion de l’anniversaire de ma belle-soeur, Fiona avait tout juste 5 mois.

Préparation des affaires

Pour deux jours et pour le confort du voyage, je n’avais pas envie de partir super chargée mais avec bébé, il faut quand même toujours prévoir le double d’affaires. Nous avons donc choisi de prendre une grosse valise pour nous 3, un sac à dos pour nos affaires quand nous serons en balade et le sac à langer.

Poussette ou porte-bébé ?

Cette question m’a travaillée pendant des jours, j’essayais d’imaginer ce qui serait le plus pratique pour bouger à Paris et j’ai fait une liste d’avantages et inconvénients : 

Poussette

  • Pas de fatigue
  • Ne pas porter le sac à langer
  • Siège-auto pour voyager en Taxi
  • Bébé peut dormir dedans au restaurant
  • Encombrant dans le train
  • Pas pratique en métro

Porte-bébé

  • Peu encombrant
  • Possibilité d’aller partout
  • Bébé au chaud contre soi
  • C’est du sport ! 
  • Rien pour poser bébé au restaurant
  • Devoir porter les affaires

Finalement j’ai opté pour la poussette, j’avais quand même pris le porte-bébé au cas où dans mes affaires mais il ne nous a finalement pas servi. 

Le voyage

Pour nous rendre à Paris, nous avons choisi de voyager en TGV. Nous sommes partis non pas de Grenoble mais de Chambéry car nous avons voyagé avec mes beaux-parents.

Rangement des bagages

Nous étions 4 pour porter les affaires et bébé, j’étais du coup beaucoup moins stressée. Fin avril je me rends à Marseille en train toute seule avec Fiona, ça sera une autre histoire que je vous raconterai dans un article 🙂 ! Le train n’était pas bondé, nous avons pu mettre nos valises et la poussette sans problème dans le comportement à bagages à l’entrée du wagon, à l’aller et au retour. Au départ je pensais ranger la coque de la poussette avec mais finalement je l’ai prise avec nous

Le voyage de bébé

Nous avons pris un carré en première classe pour avoir plus d’espace et être plus à l’aise. Fiona n’a pas de place attitrée et voyage gratuitement sur nos genoux ou dans notre cas, comme nous avions la table au milieu, nous avons pu poser le cosy. Elle y est restée une bonne heure mais après la chipie s’énervait un peu et avait envie de bouger. A l’aller, pendant les 3 heures, elle a été adorable mais au retour après tout ce long week-end de nouveauté pour elle, elle était fatiguée et la dernière heure a été difficile. Mes beaux-parents se sont relayés pour la balader entre les wagons.

La logistique dans le train 

Dans le TGV on retrouve un espace pour changer bébé avec une table à langer et des petits sacs pour mettre les couches. On peut également demander de nous chauffer le petit pot dans la voiture bar. Personnellement je n’ai pas testé ces équipements. J’ai préféré changé bébé (pour juste un petit pipi) entre nous sur le siège, vite fait bien fait. Nous arrivions avant midi à l’aller alors je n’avais pas de petit pot à donner et au retour c’était une compote à température ambiante. Par contre j’ai allaité mon bébé, je me suis mise côté fenêtre et je n’ai pas été dérangée sauf peut-être par quelques regards curieux mais pas malaisants.

L’hôtel

Ma  belle-mère a voulu nous simplifier la vie au maximum et a réservé l’hôtel Mercure qui est collé à la gare de Lyon. Nous ne pouvions faire plus près. Pour rechercher un logement sur Paris ou dans n’importe quelle ville, je vous conseille ce comparateur qui combine un peu tous les sites pour trouver le meilleur prix.

Mon chéri et moi avions une plus grande chambre pour accueillir le lit parapluie de prêt. C’était marrant car ils avaient rajouté des couvertures dans un drap housse pour faire comme un plus gros matelas mais c’est en fait dangereux de mettre un autre matelas dans le lit parapluie, il faut se servir de celui de base même s’il parait fin. J’ai donc tout enlevé. 

Le lendemain, nous avons rendu la chambre mais nous avons pu laissé nos bagages à la consigne pour la journée. Quand nous sommes revenus juste avant de partir, je devais changer ma fille et j’ai été très déçue qu’il n’y ait pas un coin à langer dans aucun des WC même handicapé…

Les déplacements

Pour tous nos déplacements nous avons choisi de prendre un Uber. Comme nous étions 4, nous devons prendre un van car mademoiselle voyageant dans sa coque, nous avions besoin de 5 places. J’étais vraiment rassurée de la savoir en sécurité attachée à son siège auto. Apparemment les bébés/enfants sont tolérés voyageant sur les genoux dans les taxis mais ce n’est pas hyper conseillé. Si j’avais eu à prendre le métro, je pense que j’aurais opté pour mon porte-bébé.

Les restaurants

Dans les restaurants, j’ai toujours trouvé un endroit pour mettre la poussette pas trop loin de nous. Quand bébé commençait à s’agiter nous la prenions avec nous. J’étais quand même contente d’avoir la poussette pour pouvoir manger tranquillement quand elle était calme. Pour les repas, ils m’ont tous chauffé le petit pot au micro-ondes sans souci.

Il est rare de trouver des restaurants qui ne soient des chaines avec une table à langer dans les toilettes. Dans les deux premiers restaurants il n’y en avait pas alors j’ai changé bébé soit à l’hôtel en rentrant ou chez ma belle-sœur qui habitait pas loin. Le troisième restaurant, par chance et à tout hasard, avait une table à langer, c’était vraiment pratique car nous étions un peu loin de tout.

L’expo Disney au musée d’art ludique

Le dimanche, nous nous sommes rendus à l’exposition Disney au musée d’art ludique sur le quai d’Austerlitz. Comme c’était le dernier week-end où elle était ouverte, nous avons fait la queue environ 45 min. On ne passe pas en priorité avec un bébé mais cela me parait normal vu le nombre de poussettes qui étaient présentes. A l’entrée nous pouvions laisser la poussette pour être moins encombré pendant l’expo car il était difficile de circuler vu le monde. Nous avons quand même choisi de la garder mais si c’était à refaire finalement je la laisserai. J’aurais pu mettre bébé dans mon porte-bébé pour être plus à l’aise pour la visite.

Au niveau de l’accessibilité, nous avons du porter la poussette sur plusieurs marches car il n’y avait pas d’ascenseur à l’entrée principale, apparemment il y en avait un à 150 mètres, ce qui n’est pas super pratique… Pour le change, il y a un seul et unique toilette ne comprenant pas de table à langer. Ce n’est donc pas l’endroit idéal pour se promener avec bébé mais ça se fait sans problème !

Bilan

Nous avons passé un très bon week-end avec bébé. L’organisation n’a finalement pas été si compliquée mais il faut avouer que le fait d’être 4 simplifie la chose. Je n’ai pas eu de problèmes de biberons car j’allaite, je ne sais pas trop comment ça se passe dans ce cas là mais j’imagine qu’on doit pouvoir chauffer le biberon dans les restaurants. 

A 5 mois, Fiona a déjà pris l’avion pour aller en Corse et le TGV pour Paris, c’est pas mal 😉 ! 

* En collaboration avec hundredrooms
Ecrit par

Merci pour ton passage sur mon blog, j'espère que mon article t'a plu ! N'hésite pas à me laisser un petit mot pour me dire ce que tu en as pensé ou une question, je te répondrais avec plaisir ♥ !

6 Commentaires

  1. Coucou Romy !
    Je m’en souviens que tu te questionnais quant à l’idée de prendre la poussette ou non ! Finalement je pense que tu as très bien fais de la prendre c’est tellement plus pratique pour les déplacements mais également au resto 🙂
    En plus ça s’est bien passé entouré de la famille donc c’est génial 🙂
    Bisous

  2. Bonjour,
    je viens de lire votre article et le choix poussette ou non est primordial pour un voyage et ce même quand l’enfant grandit.
    Nous revenons de Rome et Valentin (2 ans) a tout fait à pied ou sur les épaules de Papa 🙂

    Bon courage pour la suite et au plaisir de vous lire.

    Damien

    https://les-balades-de-bebe.com/

  3. Oh là là ! J’angoisserai tellement à l’idée de faire un voyage avec ma puce ! En tout cas, tu as tout géré du feu de dieu ! La mienne étant en allaitement mixte, ça sera un peu plus compliqué pour les biberons mais c’est génial d’avoir vu ta manière de faire !
    Je ne me sens toujours pas prête pour faire le voyage de 9h d’avion vers Chicago ahahah
    Bisous, Cerise

  4. J’imagine que c’est tout un périple de préparer un voyage avec un petit bébé mais je vois que finalement tu t’en ai très bien sortie!
    Fiona va prendre goût aux voyages!
    Bises

Ecrire un commentaire